avif.pyxel.info

Article du Nouvel Observateur.

Si vous voulez réagir, envoyez un mail à Patrick FAUCONNIER.
Son adresse:
entreprendre@nouvelobs.com

Foi et bénéfices, comment être patron et chrétien ?

En ce dimanche 3 février 2002, les Assises des Entrepreneurs et Dirigeants chrétiens (EDC) rassemblent 2 000 patrons dans la grande  salle du palais de l'Unesco, à Paris. A la messe de Notre-Dame, le cardinal Lustiger les a conviés à méditer la belle histoire de Bartimée: un aveugle crie sur le passage de Jésus et les gens lui disent de se
taire car il perturbe le cortège. Mais Jésus demande qu'on l'amène, et il le guérit. Une leçon claire pour « ces gens installés qui exigent des pauvres la discrétion sur leurs plaies Une belle série de voeux pieux. Mais quand Jean Boissonnat, animateur du débat, demande quelle place précise le Medef est prêt à donner aux salariés actionnaires dans la gestion, Seillière se raidit : « Mettre en place une cogestion à l'allemande avec une représentation des salariés dans les conseils, c'est une norme qu'il ne faut pas imposer ici. Cela entraverait l'action des entrepreneurs », tonne-t-il, très applaudi. Puis il passe à la menace : « Si l'on veut amener le désordre dans le pays, il n'y a qu'à nous imposer ça ! » La messe est dite. Avec cet échange, on est au cour du dilemme des dirigeants chrétiens : plus à l'aise dans les principes que dans la pratique...
Peut-on diriger avec de bons sentiments ? A une quasi-unanimité et avec une belle franchise, les patrons chrétiens répondent par la négative.

 

Chez Axa, que dirige Henri de Castries, l'une des figures du patronat catholique (comme son prédécesseur Claude Bébéar), le credo est aux « valeurs » : « Je préfère les valeurs à l'intelligence. On a le droit de se tromper sur le métier, pas sur les valeurs », affiche astries. Conçues pour fonctionner sur toute la planète (Axa ne fait que 20% de ses recettes en France), ces valeurs sont au nombre de cinq, à égalité : esprit d'équipe, imagination, professionnalisme, réalisme et respect de la parole. « Et on recrute sur cette base », explique Françoise Colloc'h, directrice des ressources humaines, qui ajoute : « En fait, ces valeurs sont tout simplement humanistes. La laïcité les porte aussi. Mais il y a une forte demande pour que cela soit formalisé. » Et ces handicapés mentaux qu'Axa ne voulait plus assurer ? « Un service technique a fait une bêtise sur un renouvellement de contrat venu de l'UAP. Dès que Claude Bébéar l'a appris, il a tout stoppé sur-le-champ. »

 
Les patrons chrétiens doivent-ils s'engager dans les débats moraux ?
Entre l'argent fou, le truquage des comptes ou les charrettes abusives, les thèmes de débat ne manquent pas pour des patrons chrétiens.


Pourtant, on ne les entend pas. L'économie au service de l'homme, ou l'inverse ? « Ne vous modelez pas sur le monde, mais soyez transformés par l'intelligence, afin de faire ce qui plaît à Dieu », indiquait Mgr
Carré, archevêque d'Albi, aux assises des EDC, citant saint Paul. Qu'est-ce qui plaît à Dieu : qu'on améliore la marge ou l'embauche ?

 

Aux assises des EDC, Henri de Castries, président d'Axa, Thierry Breton, PDG de Thomson Multimedia, Dominique Vignon, PDG de Framatome, ANP, ont planché sur le thème « Vivre l'Espérance chrétienne dans l'économie nouvelle ». On aurait aimé les écouter. Mais la presse n'était pas admise. « Ils livraient des considérations personnelles. ils ont exigé le huis clos », expliquent, ennuyés, les EDC. Une thèse que réfute Axa :« Henri de Castries n'a pas demandé le huis clos. Comme Claude Bébéar ou Michel Bon, le patron de France Télécom, il n'hésite pas à afficher ses convictions. »

Chez les EDC, l'affaire fait débat : « Nous devons nous engager, afficher nos philosophies. Autant c'est parfait d'avoir un Etat laïque, d'avoir séparé l'Eglise et l'Etat, autant nous ne devons pas avoir honte de nos valeurs. Nos assises sont trop confidentielles, il faut nous mouiller ! », tranche Jean-Loup Perton.
Patron ou Pater : on est prié de ne pas
confondre.

PATRICK FAUCONNIER




(1) « Vincent Bolloré », par Nathalie Raulin, Denoël.
(2) Auteur de « Graines d'éthique » (1999, Presses de la Renaissance).
(3) www.ndganagobie.com

A lire
« L'Ethique ou le Chaos ? » par Jean-Loup Dherse et dom Hugues Minguet,
Presses de la Renaissance, 1998.
« L'Evêque et l'économiste », par Olivier de Berranger et Jean
Boissonnat, Presses de la Renaissance, 2001.
« Engagements, Espoirs, Rêves », par Alain Godard et Vincent Lenhardt,
Village mondial, 1999.
« Notre foi dans ce siècle », par Michel Albert, Jean Boissonnat et
Michel Camdessus, Editions Arléa, 2002.